Sélectionner une page

Peut-on vraiment avoir le pouvoir d’analyse l’orientation du regard de son interlocuteur et d’en déduire ce qu’il est en train de penser ? Certaines personne prétendent qu’elles peuvent lire dans ton regard pour savoir si tu mens, si tu penses à un vrai souvenir ou que tu es en train d’imaginer quelque chose. 

Dans ce nouvel article, je te propose d’entrer dans l’art le plus complexe de la sémiologie : l’analyse de l’orientation du regard.

Le regard et les yeux sont des vecteurs de transmission de beaucoup d’informations non verbales. 

Mais avant de rentrer dans les détails d’analyse de chaque type de regard, je tiens à mettre au clair quelques précisions. 

Sur ce blog, je suis toujours franc, pas de théorie fumante sur le développement personnel. Ou sur une application de la PNL et de la sémiologie à la vraie vie, sans passé avant par une phase d’expérimentation personnelle. 

J’ai pu découvrir qu’analyser l’orientation du regard est bien la dernière chose que je fais en conversation. Pour une analyse de personnage politique cela pourrait être intéressant. Mais pour monsieur et madame tout le monde et dans un contexte conversationnel, il n’en ai rien. 

C’est la raison pour laquelle je te recommande de prendre avec des pincettes ce qui va être dit dans la suite de l’article. Et d’avant tout faire une analyse de la posture, des gestes, ou des inclinaisons corporelles. 

 

1- Regarder en haut à droite :

Le côté droit du regard, fait référence à des images construite par ton interlocuteur. Les zones supérieures sont quant à elle révélatrice des images mentales.

Une personne qui regarderai en haut à droite serait donc en train d’imaginer et plus particulièrement de créer une image mentale de toutes pièces.

C’est l’orientation du regard qui reflète le plus le mensonge.

 

2- Regarder à droite à l’horizontale

Pour ce qui est du regard à l’horizontal, il correspond généralement aux sons, au bruit, et à toute la dimension auditive du cerveau.

Une personne qui regarderai en direction horizontal est à sa droite serai donc en train d’imaginer un son ou un bruit d’ambiance.

 

3- Regarder en bas à droite

Enfin, le regard en bas à droite fait référence à une sensation kinesthésique créé de toutes pièces. Il est beaucoup plus rare lorsqu’une personne est en train de te mentir. Car peu de personnes ont une mémoire kinesthésique.

Il peut cependant aider ton interlocuteur à construire un sentiment, une expérience qu’il n’a pas vécu mais peut être entendu ou compté. 

 

4- Regarder en haut à gauche 

Les regards sur le côté gauche du visage de ton interlocuteur induisent quand tu as eu le souvenir de quelque chose de vécu.

La zone haute seras toujours celle de la visualisation et de la création d’images mentales.

Nous avons donc cette fois une orientation du regard qui traduit celle d’un souvenir remémorer. Ton interlocuteur est en train de chercher dans sa mémoire quelque chose qu’il a vécu.

 

5- Regarder à gauche à l’horizontale 

Comme pour le regard à l’horizontal et au loin, le regard à gauche à l’horizontal traduit la recherche d’un sens ou d’un bruit d’ambiance.

Mais à l’instar du point précédent, il s’agit cette fois-ci d’une musique déjà entendu ou d’un son remémorer.

 

6- Regarder en bas à gauche 

Et pour finir, le regard en bas à gauche et souvent le symbole d’un dialogue intérieur. Lorsque tu te prends à rêvasser avec toi-même ou que tu échanges avec toi-même, tu auras tendance à regarder en bas à gauche.

Cette orientation du regard te montrera à quel point ton interlocuteur est profondément avec lui-même en dépit de votre conversation.

 

3 autres formes que peux prendre le regard : 

J’aimerais aussi partager avec toi 3 formes de regard que tu peux retrouver chez les autres. Afin d’toffer cet article et de ne pas seulement te donner de la théorie sur l’orientation visuel et son décodage non verbal.

 

Le regard introspectif : 

Le regard introspectif se manifeste (mensonge mis à part) quand un individu est obligé de se concentrer sur une argumentation purement défensive face à des détracteurs qui ne lui laissent aucun répit. Mais, c’est l’intensité lumineuse du regard qui transporte l’émotion fondamentale du discours individuel. On peut atticher un tempérament passionné, marteler ses arguments en utilisant un registre gestuel très pédagogique et perdre en route toute la porte balistique du message qu’on souhaite transmettre à cause d’un regard introspectif, donc absent. Toute situation de stress (agression, mise en accusation) provoque ce genre de regard.

 

Le regard mobile ou le regard révérence  : 

Baisser les yeux est parfois interprété comme signe de modestie. Ce comportement ressemble à celui des subordonnés qui n’osent pas regarder leurs supérieurs en face, mais plutôt latéralement.  Il y a dans ce geste une ébauche de révérence ou de tête inclinée en signe de soumission à la japonaise. 

 

Le regard fugueur : 

La fuite du regard vers la gauche est une fugue vers le passé ou une recherche dans les références classées dans la mémoire immédiate. C’est aussi un message qui exprime un malaise ponctuel. la personne cherche une porte de sortie pour échapper à un face-à-face qui le perturbe.

La fuite vers la droite est une fuite en avant, une échappée vers un avenir appréhendé plus qu’espéré. Ce ballet fugueur peut également avoir une signification beaucoup plus gênante, s’il est reproduit par votre banquier. Il signifiera alors que votre visite est plus importune qu’opportune. Souvenez-vous que le regard
mobile est un signe d’indisponibilité !

 

Conclusion sur l’orientation du regard et sa signification non verbal :

Pour conclure cet article, nous avons vu dans une introduction assez long que l’orientation du regard n’est pas forcément le premier élément à prendre en compte dans un décryptage non verbale.

Puis je vous ai révélé six orientations de regards différentes dont il y a à retenir deux principales familles. Le regard tourné vers la droite, qui fait référence à des images construit de toutes pièces. Et le regard tourné vers la gauche qui induit des images des sons ou un dialogue intérieur vrai et sincère.

 

Ensuite, j’ai voulu conclure cet article par trois types de regards différents que tu peux retrouver chez ton interlocuteur.

J’espère que l’orientation du regard n’est plus un secret pour toi et que tu possède désormais cette corde à ton arc d’analyse non verbales.

Si tu veux plus d’exercice ou de conseils pour décoder le sens des gestes de tes interlocuteurs, alors rejoins mon programme décodage non verbale 2.0 (lien page d’accueil du site)

Merci pour ta lecture.

 

Article complémentaires sur les yeux et le regard :

 

ORIENTATION DU REGARD SIGNIFICATION NON VERBALE
William Moreau

William Moreau

Consultant en Communication

Je suis consultant en communication, charisme et aisance relationnelle. J’aide au quotidien à travers plusieurs blog, une chaine YouTube et des programmes de formation plusieurs milliers de personnes à travers le monde. Ancien timide je me suis trouvé une passion pour les relations humaines et la psychologie humaine.

J’aime le travail bien fait, mais par dessus tous les résultats concrets pour les personnes qui me font confiance ! – William, ton coach

william non verbal blog

Bonjour, moi c’est William

Bienvenue sur mon blog ! C’est ici que je partage toutes les semaines des techniques de communication non verbale, d’analyse corporel ou encore de décryptage émotionnel.

Vous voulez recevoir de l'aide ?

J’accompagne des milliers de personnes à développer leur initelligence sociale et relationnel. Je pourrais faire pareil avec toi mon ami !